Bienvenue, visiteur! [ S'enregistrer | Connexionrss

Facebook Easy-Net.euTwitter Easy-Net.euFlickr Easy-Net.euTumblr Easy-Net.euFeed le-jura.info
contact portail

Vignoble

Le vignoble du Jura représente une région viticole située dans le Jura en Franche-Comté. Elle s’étend sur le Revermont et occupe une bande nord-sud de 70 kilomètres de long (de Salins-les-Bains à Saint-Amour) et de 6 kilomètresde large qui longe la fracture géologique séparant la Bresse du massif du Jura. Marqué par une personnalité typique et représentant environ 2 000 hectares, c’est l’un des plus petits vignobles français.

Existant dans le Jura depuis des siècles sur des coteaux entre 250 et 400 mères d’altitude, la culture de la vigne se développe de nouveau aujourd’hui avec pour particularité ses petites exploitations et ses coopératives. L’appellation générique du vignoble jurassien est le Côtes du Jura (20-25 000 hectolitres par an dont 80 % de vins blancs) mais il existe des appellations de terroir comme Arbois, la plus vaste sur près de 850 hectares produisant plus de 40 000 hl, Château-Chalon et L’Étoile, ainsi que l’appellation Crémant du Jura et le macvin obtenu par la distillation du marc du Jura. La production s’est élevée en 2010 à environ 100 000 hl dont 25 % de rouges et rosés, 50 % de blancs dont le vin jaune et 20 % de Crémant du Jura auxquels il faut ajouter le macvin (3 %) et le liquoreux vin de paille produit avec des raisins desséchés 3.

Ces vins sont issus de différents cépages liés à la variété des sols et aux micro-climats. La production de vins blancs étant largement dominante, le cépage le plus répandu est le chardonnay qui représente 50 % de l’encépagement du vignoble jurassien Adapté aux sols calcaires et marneux, il donne des vins blancs secs aptes au vieillissement. Cependant le cépage phare du Jura est le savagnin ( près de 20 % de l’encépagement) : très ancien, adapté aux terroirs marneux, très qualitatif et d’un rendement peu élevé, il donne des vins blancs de garde, puissants et originaux, aux arômes de noix et de pierre à fusil. Il entre aussi dans des assemblages avec le chardonnay, souvent appelés « Côte du Jura Tradition ». En vendanges tardives et après une longue vinification de six ans, il donne le vin jaune de grande réputation qui fait la gloire de Château-Chalon et qui est vendu dans une bouteille de 62cl appelée « clavelin » (1500 hl par an). Les vins rouges ou rosés du Jura, produits notamment dans le secteur Arbois-Pupillin, sont obtenus à partir des cépages poulsard (20 % de l’encépagement) et trousseau, de diffusion limitée et souvent proposé en rosé, qui représente environ 5 % des surfaces, principalement autour de Montigny-lès-Arsures. Le pinot noir est également présent dans le vignoble jurassien avec 10 % de l’encépagement et est utilisé principalement en assemblage.

Les vins du Jura restent encore peu connus au niveau national mais leur originalité qui s’associe de façon heureuse à la gastronomie locale (comté, morilles) fait leur atout et une route des vins du Jura en facilite la découverte.

Texte soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Vignoble du Jura de Wikipédia (Historique).